Sauvons ... ATTENTION SPOILER

Voyage au coeur de la guerre et de l'âme humaine.

Modérateur: Les Modos

Messagede Sacha » Mar Mai 22, 2007 12:22 pm

Comme l'a souligné Eska, le contexte de guerre est important. La guerre exacerbe les sentiments, les réactions... Cela peut même être un révélateur de la vraie nature des gens. Les gens un peu "border line" qui dans la vie de tous les jours, lutte pour réprimer leurs pulsions que la société risquerai de condamner, peuvent dans un contexte de guerre se laisser aller et dans ce cas peuvent être très dangereux. En effet après avoir réprimé leurs pulsions pendant si longtemps et être confronté aux tueries quotidiennes, ils peuvent se sentir libérés et de ce fait très dangereux.

On voit que Risbi cherche à  maintenir une image d'homme ouvert aux autres (il aide les autres à  écrire leurs lettres, il les écoute), mais c'est parce qu'il est intelligent (et non pas "sauvage"). Il sait que mettre son intelligence au service de ses pulsions est primordiale si il veut pouvoir continuer ses massacres sans être découvert trop tôt. Il est violent, mais ne laisse pas ses pulsions le contrôler. Il aime le contrôle qu'il a sur ses victimes, mais aussi sur la PM qu'il mène en bateau (jusqu'au point de se faire passer pour mort ou presque pendant longtemps afin que la PM relâche un peu ses efforts).

Comme je l'ai dis dans un autre post j'ai plus ou moins comprit que c'était Risbi avec la coup des traces de pas (j'avoue que je me posais des question sur Ann, mais je n'ai donc pas été surprise par le coupable), et je pense que ce n'est pas illogique que ce soit lui.

Cet homme est probablement assez incompris, il oscille entre deux personnalités qui cohabitent plus ou moins bien en lui et la guerre lui a donné cette "liberté" dont il avait besoin, avec toute l'ambiguà¯té et le paradoxe que cela soulève...

Quant à  la force physique, je pense en effet que aux vues de son état psychologique et de la situation, il n'y a rien d'étonnant à  ce qu'il ai réussi à  faire tout ça même si ça demande de la force physique. On peut voir par ses crimes qu'il est très intelligent et qu'il a mit cette intelligence au service de ses crimes, et il l'a sûrement mise au service aussi, de la « confection » de ses crimes, ce qui peut lui permettre de contre balancer un physique moins avantageux que certains de ses compagnons. Et puis il savait qu'en faisant des crimes aussi physiques il orienterai la PM vers les hommes forts de la compagnie, et serai donc mit à  l'écart. Et sa logique va jusqu'à  chausser des bottes trop grande pour garder cette continuité dans ses actes.

Dans la trilogie, la psychologie et les motivations du tueur étaient toujours très développées et le message....un peu plus sous-jacent.
Or, avec "prédateurs", il inverse ce schéma. (franchement, perso, j'trouve que c'est du grand art...) La complexité de la psychologie du tueur apparait en filigrane et la portée du message, quant à  elle, peut difficilement être plus développée, plus explicite. Certains ont d'ailleurs trouvé que cela alourdissait le texte...


Je suis tout à  fait d'accord avec toi lucas!

Ce que j'ai trouvé intéressant après avoir fini le livre c'est que après la trilogie on avait l'habitude d'être plongé dans la tête du tueur, du coup des qu'un des personnage fait part de sa névrose on se dit, "bon c'est lui, on est dans sa tête la, c'est parti!" (oui bon ça c'est moi en tous cas :lol: ) mais en fait non, (par exemple le coup de la cigarette à  la fin...) et la psychologie du tueur nous est distillé au fil des déductions de la PM, ou au fil des éléments que eux n'interprètent peut être pas tout de suite, mais qui pour une raison ou pour une autre nous saute aux yeux. Du coup on fait parti de l'enquête, on est moins spectateur...

Bon j'ai sûrement répété des choses déjà  dites... :oops:
Dernière édition par Sacha le Mar Mai 22, 2007 4:22 pm, édité 1 fois.
So long as men can breathe or eyes can see,
So long lives this and this gives life to thee.
- William Shakespeare -
Image
Avatar de l’utilisateur
Sacha
Sergeant
Sergeant
 
Messages: 216
Inscription: Mer Sep 27, 2006 7:13 pm
Localisation: Région parisienne

Messagede lucas0008 » Mar Mai 22, 2007 1:33 pm

Tu les a surtout approfondies :wink: et donné ta propre opinion :P
Avatar de l’utilisateur
lucas0008
Lieutenant
Lieutenant
 
Messages: 437
Inscription: Jeu Oct 19, 2006 8:44 pm

Messagede lucas0008 » Mar Mai 22, 2007 3:27 pm

J'voulais faire un p'tit ajout, Nico_sk, à  ce que tu dis au sujet des préjugés.

Ce sont, en effet, aussi les préjugés qui permettent à  Risbi de « pénétrer » la PM.

Préjugés de la société sur l'homosexualité …. sentiment de culpabilité de la part de Matters car si l'on n'entre pas dans le moule prédéfini par nos morales civilisées, on est forcément mauvais, déviant ou fou ….. Clairvoyance cynique de Risbi qui utilise tout cela pour détruire. Détruire la « société » grâce à  ce qu'elle a, elle-même, malheureusement contribué à  créer.

Et je voulais ajouter aussi quelquechose sur le contexte de la guerre, effectivement primordial.
Le contexte de la guerre nous rappelle également que la lutte existant entre deux peuples pour la possession d'un territoire (comme dans le cas d'un…débarquement…) existe en chacun de nous. Entre deux parts de nous –mêmes pour la possession de notre être. D'où la nécessité de trouver un « traité de paix »….

En tout cas, dans le jeu des apparences, maxime reste un maître : un thriller, oui…ultra-violent, empli de bruit, de fureur, certes….. mais un livre qui appelle à  l'équilibre, à  la sérennité, à  une plus grande ouverture d'esprit, à  une réflexion silencieuse : le futur que nous réserve-t-il ?

Bref, pour revenir au sujet du topic... faut rendre à  Risbi ce qui lui appartient : son génie criminel :wink:
Avatar de l’utilisateur
lucas0008
Lieutenant
Lieutenant
 
Messages: 437
Inscription: Jeu Oct 19, 2006 8:44 pm

Messagede Eska » Mar Mai 22, 2007 4:09 pm

D'un autre côté, et là  je vais contredire tout ce que je viens de dire plus haut :roll: , lors de la dédicace à  Lyon, et je pense ailleurs, Maxime a dit que chaque personne était névrosée, nous sommes tous des névrosés, nous avons tous nos petits secrets que nous ne voulons pas dévoiler à  qui que ce soit.....Et nous ne sommes pas en guerre...

Lorsque nous sommes face aux autres, nous nous montrons d'une certaine manière "sociale"...nous nous efforçons pour la plupart d'être socialement acceptable, afin que les autres n'ait pas un mauvais jugement de nous...et tout est là ...c'est bien beau de dire "ce que les autres pensent je m'en fou, je suis comme je suis, etc..." mais ça n'empêche pas que dans la rue, on dissimule nos névroses...

Aussi l'image que nous avons des autres, et celle que nous nous efforçons de forger de nous-même, n'est qu'un préjugé constant...parfois avec le temps, les langues se délient, on sait à  qui on a affaire, on connaît les réactions, les personnes que l'on a en face de nous....mais il y a toujours des zones d'ombre qui ne serons jamais expliquées.....

Nous ne sommes que des préjugés....
Maintenant je vous laisse discuter avec mon voisin Hannibal dans la dernière cellule du couloir :roll:
Avatar de l’utilisateur
Eska
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 4829
Inscription: Mar Mai 10, 2005 9:56 am
Localisation: 95

Messagede lucas0008 » Mar Mai 22, 2007 5:07 pm

Tiens donc…c'est mon voisin du dessus….Ca tombe bien ! :lol:

Je ne trouve pas que tu te contredises réellement. Ce serait bien trop facile si les choses pouvaient être toutes noires ou toutes blanches.
Bien sûr, nous avons tous nos névroses (franchement, me concernant, la liste est longue…), nos petits secrets, nos parts d'ombre. Craig, ann, matters, toi qui es en train de lire ce post....
Bien sûr, nous portons tous un masque, bien sûr on vit dans un préjugé constant…

L'important, à  mon sens, c'est de ne pas en être dupe, de ces préjugés. D'en avoir conscience… Tout en sachant aller plus loin. Comme si tu étais devant une fenêtre voilée. Soit ton regard s'arrête au voile, soit tu as conscience du voile et ton regard va au-delà .

Après...c'est ce qui fait la beauté de l'échange entre les hommes : apprendre à  savoir à  qui on a affaire, accepter les parts d'ombre de l'autre mais aussi ses mystères, s'ouvrir à  l'autre, le découvrir en le laissant libre de conserver ses secrets…tout cela pour trouver un équilibre ensemble…partager...aller plus loin, au delà  des masques et des préjugés.

Nico, tu veux que j'te dise :
1. Tu floodes complètement sur mon topic
2. Tu te mets à  suspensionner….Fais gaffe, si C.Bravo te lit, elle va rien comprendre…Comme elle a pas trop de neurones, le temps que la ponctuation lui arrive au cerveau, elle a oublié le début de la phrase…
:mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
lucas0008
Lieutenant
Lieutenant
 
Messages: 437
Inscription: Jeu Oct 19, 2006 8:44 pm

Messagede lucas0008 » Mar Mai 22, 2007 6:01 pm

lucas0008 a écrit:Après...c'est ce qui fait la beauté de l'échange entre les hommes : apprendre à  savoir à  qui on a affaire, accepter les parts d'ombre de l'autre mais aussi ses mystères, s'ouvrir à  l'autre, le découvrir en le laissant libre de conserver ses secrets…tout cela pour trouver un équilibre ensemble…partager...aller plus loin, au delà  des masques et des préjugés.


C'est d'ailleurs ça à  mon avis, qui est développé à  travers la relation d'ann et de craig...
Mais bref..je :arrow:
Avatar de l’utilisateur
lucas0008
Lieutenant
Lieutenant
 
Messages: 437
Inscription: Jeu Oct 19, 2006 8:44 pm

Messagede la_chouette_cachée » Dim Juin 17, 2007 7:19 pm

Ma première réaction a en effet été d'être déçue par l'identité du tueur. Mais c'est vrai que quand on vous lit, on se rend compte de tout ce qui se cache derrière cette identité. Notamment ce que j'avais aussi repéré, cette étude des préjugés dont parlait Nico_SK..

Et sinon bravo à  toi Lucas pour cette petite étude qui m'a passionné :D
[...Controlling My Feelings For Too Long...]
Avatar de l’utilisateur
la_chouette_cachée
Sergeant
Sergeant
 
Messages: 246
Inscription: Mar Sep 19, 2006 12:43 pm
Localisation: Nancy

Messagede lucas0008 » Lun Juin 18, 2007 7:03 pm

Merci la chouette :wink: mais rien ne dit que ce que j'ai écrit correspond à  ce que maxime a voulu faire passer. Alors, ne vous y fiez pas trop à  cette "étude"....C'est juste ma façon de voir ce tueur et ce bouquin...et, au départ, un ch'tit coup de gueule en voyant votre déception sur risbi.
En tout cas, nico-sk et sacha m'ont bien aidé, notamment pour développer l'importance du contexte.
Avatar de l’utilisateur
lucas0008
Lieutenant
Lieutenant
 
Messages: 437
Inscription: Jeu Oct 19, 2006 8:44 pm

Messagede Eska » Lun Juin 18, 2007 7:33 pm

:shock: :shock: :shock: Meuuuuh j'ai rien fait moi :roll:

Petit anecdote pour concrétiser le personnage de Risbi : pour ceux qui me connaissent, vous voyez à  peu près la carrure que j'ai, on va être d'accord pour dire...carré (qui a dit rond ??!!! :evil: ) au niveau des épaules, bref, même si je suis doux comme un agneau, j'en impose un tout petit peu....(oui bon ça va, j'ai dit un tout petit peu)
J'ai un ami, qui fait la moitié de ce que je suis...bon il est plus allongé, avec les épaules beaucoup moins larges, et pourtant je voudrais pas me frotter à  lui parce qu'il pourrait me faire très très mal.....donc tout ça pour dire que l'apparence ne compte pas, et je suis sûr qu'autour de vous, vous avez ce type de cas, des gars qui payent pas de mine mais qui sont plus costauds que ceux qui ont l'air d'en imposer.....

Une grosse boule de muscle ne sert à  rien, ce sont les muscles longs qui comptent (bon je vais pas vous faire un cours d'anatomie non plus :roll: )

Et puis là  ça me fait penser à  une scène qui pourrait être terrible dans une parodie du genre horreur : le tueur se présente "RAaaaaaah c'est moi l'asssassin" Risbi maigrichon au milieu du petit groupe de survivants qui baissent les bras et se disputent "non mais ça peut pas être lui, t'as vu comment il est fait?" et le pauvre Risbi au milieu, arme à  la main, et qui tente désespérement de se faire remarquer "hey...hey....heu....s'il vous plaît?...." :lol: :lol: :lol:

Pauvre Risbi va ! :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Eska
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 4829
Inscription: Mar Mai 10, 2005 9:56 am
Localisation: 95

Messagede lucas0008 » Lun Juin 18, 2007 7:37 pm

dis nico....tu me montreras les films que t'as réalisé à  l'occas ? :lol: :lol:
Avatar de l’utilisateur
lucas0008
Lieutenant
Lieutenant
 
Messages: 437
Inscription: Jeu Oct 19, 2006 8:44 pm

Messagede la_chouette_cachée » Lun Juin 18, 2007 9:36 pm

:lol: :lol: Eska j'avais dit stop nan mais oh :lol: :lol:
[...Controlling My Feelings For Too Long...]
Avatar de l’utilisateur
la_chouette_cachée
Sergeant
Sergeant
 
Messages: 246
Inscription: Mar Sep 19, 2006 12:43 pm
Localisation: Nancy

Messagede Aloha » Lun Juin 18, 2007 9:37 pm

attention au flood dans cette partie des limbes :wink:
«J’ai toujours aimé le désert. On s’assoit sur une dune de sable. On ne voit rien. On n’entend rien. Et cependant quelque chose rayonne en silence…»
Antoine de Saint-Exupéry
Avatar de l’utilisateur
Aloha
Modératrice
Modératrice
 
Messages: 7879
Inscription: Ven Mai 06, 2005 5:12 pm
Localisation: No man's land

Précédente

Retourner vers Prédateurs

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité