Le Mal - pour lire la nouvelle

Nouvelles écrites par Maxime Chattam, disponible sur internet uniquement.

Modérateur: Les Modos

Le Mal - pour lire la nouvelle

Messagede Fredo » Dim Mai 01, 2005 2:48 pm

Frédéric Fontès 4 DE COUV
Avatar de l’utilisateur
Fredo
Inspector
Inspector
 
Messages: 1414
Inscription: Dim Avr 24, 2005 3:04 pm

Merci :)

Messagede Milie » Dim Mai 01, 2005 3:35 pm

Je la cherchais sur le labo, je ne la trouvais pas, alors merci à  toi :)
Avatar de l’utilisateur
Milie
Lieutenant
Lieutenant
 
Messages: 346
Inscription: Ven Avr 22, 2005 10:57 pm
Localisation: Aix en Pce

Messagede joanna » Sam Mai 07, 2005 11:29 am

Je confirme il y a un moment de ça j'avais débuté la pièce, au début j'ai eu du mal à  comprendre et j'ai du restaurer ce maudit pc, alors je l'ai perdu et j'ai recherché la pièce, je suis contente car je vais enfin la finir non sans joie, merci pour ce lien.
Avatar de l’utilisateur
joanna
Sergeant
Sergeant
 
Messages: 52
Inscription: Ven Mai 06, 2005 4:40 pm

Messagede Sange » Dim Mai 08, 2005 11:37 pm

J'ai hâte d'avoir un petit moment à  moi pour la lire. Merci fredo! :D
Mon BLOG!
"You may say I'm a dreamer, but I'm not the only one..." (Imagine de J.L).
"Le rivage est plus sûr, mais j'aime me battre avec les flots." (E. Dickinson)
Avatar de l’utilisateur
Sange
Lieutenant
Lieutenant
 
Messages: 323
Inscription: Ven Mai 06, 2005 6:54 pm
Localisation: Les Landes

Messagede Nicolas_Ajaccio » Sam Mai 21, 2005 4:38 pm

Un grand merci pour le lien, j'étais passé completement à  coté....
Quand les riches se font la guerre, ce sont les pauvres qui meurent.
Jean-Paul Sartre
Le diable et le bon dieu
Avatar de l’utilisateur
Nicolas_Ajaccio
Sergeant
Sergeant
 
Messages: 161
Inscription: Ven Mai 20, 2005 8:50 am
Localisation: Ajaccio

Re: Le Mal - pour lire la nouvelle

Messagede damshm » Mer Mai 29, 2019 7:47 am

Maxime Chattam a écrit:J’ai appris le décès de Pierre Hatet. C’est un homme qui a eu de l’importance pour moi.
Comédien et surtout très connu pour sa voix (Le Doc de Retour vers le futur entre autre...), je l’ai rencontré à l’été 1995 lors d’un spectacle de Robert Hossein (Angélique).
Je vous raconte.
Je révisais mon BAC dans les loges du palais des sports après avoir passé une audition pour intégrer la troupe du spectacle. Apprenti comédien j’avais décroché de la figuration. J’ai eu mon BAC et j’ai donc enchaîné tout l’été en répétition. La première était en septembre. Nous avions une certaine pression, Hossein n’est pas du genre approximatif lorsqu’il monte un show. C’était souvent du 9h-minuit, avec 2h de transport par jour, bref intense. La journée de repos a rapidement sauté pour être sûr d’être au point pour la première. Nous étions donc les uns avec les autres en permanence. Tout se partageait, se racontait. Lorsqu’on passe 15h par jour, on répète mais on a aussi du temps libre dans sa loge quand on n’est pas dans la scène en cours. Chacun s’occupe comme il aime. Moi j’écrivais. Des nouvelles, de la poésie, des textes d’humeur...
Et un jour, Pierre Hatet, qui était déjà un comédien imposant, est entré dans la loge que je partageais avec d’autres figurants. Il a foncé droit sur moi et m’a dit : Alors il parait que tu écris ? J’étais impressionné. Lui était curieux, il m’a demandé à lire. Je me suis exécuté et il est parti avec une liasse de mes textes. Plusieurs jours sans un mot, sans aucune allusion. Je pensais qu’il avait tout jeté, et n’osait me dire à quel point c’était mauvais. Puis un midi, il est venu me demander si je n’avais pas envie d’écrire une pièce de théâtre. En gardant mon originalité, le lyrisme et l’étrangeté qu’il avait trouvé dans ma production. J’étais estomaqué. Je n’avais jamais été au delà d’une nouvelle. Et il aimait mes écrits ! La graine était plantée.
Petit à petit je me suis préparé à me lancer dans un projet plus ambitieux, plus complexe.
Et j’ai fini par l’écrire cette pièce. Le Mal.
La rencontre d’un jeune qui a perdu toute illusion sur la vie et d’un vieux monsieur au contraire heureux.
Le texte n’était pas très bon. Mais j’étais lancé. J’avais été au bout d’un projet sur le long terme. J’avais découvert ce plaisir. Et d’autres idées me remplissaient. J’ai attaqué mon premier roman dans la foulée, Le coma des mortels (jamais publié, trop mauvais !).
Puis le 5éme Règne, pas soumis aux éditeurs à l’époque, et enfin L’Ame du mal qui a été ma première publication.
Aujourd’hui, écrire est mon métier. Et je suis un homme heureux, accompli.
Peut-être parce qu’un jour, Pierre Hatet est venu me voir avec sa curiosité, sa générosité.
Il m’a tendu la main, s’est intéressé a moi, à mon univers créatif. Et il a lancé une idée, comme ça. Je ne l’oublierai jamais.
Et vous aussi, n’oubliez jamais de vous intéresser aux autres, vous ne savez pas quelle graine pourrait en germer...
Adieu Pierre. Et merci.
Le modo ne flood pas, il anime !
Avatar de l’utilisateur
damshm
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 13744
Inscription: Mar Sep 29, 2009 6:28 am
Localisation: Région parisienne


Retourner vers Les Nouvelles Chattamesques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron