Etes-vous parano?

Le roman du complot.

Modérateur: Les Modos

Messagede Lazie » Jeu Juin 01, 2006 11:28 am

Pour revenir au point de départ ... 8-)
Moi je suis parano au point de penser que les pseudos infos qu'on nous livre sur les pseudos vraies vérités sont des leurres pour nous occuper ( et nous faire consommer ... et oui la "vérité vraie" fait vendre ). Je suis méfiante, cynique, mais je me fiche éperdument d'être sous surveillance, si ça les amuse, moi ça va pas me coûter la santé.
Lazie
Department of Defense
Department of Defense
 
Messages: 9722
Inscription: Ven Mai 06, 2005 5:59 pm

Messagede D_J » Jeu Juin 01, 2006 5:11 pm

Saint-Lazare a écrit:mais je me fiche éperdument d'être sous surveillance, si ça les amuse, moi ça va pas me coûter la santé.


Chaque chose en son temps, le contraste doit être progressif pour que l'évolution malsaine soit admise naturellement. :mrgreen:
" Les deux plus grandes inventions de l'homme : Le lit et la bombe atomique. Le premier fait tout oublier, le deuxième fait tout disparaître." Bukowski.
Avatar de l’utilisateur
D_J
Sergeant
Sergeant
 
Messages: 267
Inscription: Mar Mai 10, 2005 5:06 pm
Localisation: Dans my chambre.

Messagede starter » Jeu Juin 01, 2006 5:21 pm

La paranoà¯a ne fait pas partie de mon quotidien dans la mesure où les informations, reçues par les médias (press et TV), sont depuis longtemps analysées et filtrées par mon cerveau pour faire la part des choses.

Exemple récent dans l'affaire de Montfermeil où un témoin est nommé dans le reportage du midi comme bénévole dans une assoc de quartier et le soir, sur la mm chaine, devient un simple témoin habitant au-dessus de la "victime"... comme disait coluche : "quand on en connaît si peu..."

Je n'oublie jamais que la Presse et TV doivent vendre...alors à  partir de là  l'homme est capable de tout...voire du pire et puis comme les politiques sont corrompus jusqu'à  la moà«lle et cela depuis qu'elle existe...
Never, Never, Never give up ! Winston Churchill
Avatar de l’utilisateur
starter
Inspector
Inspector
 
Messages: 1021
Inscription: Jeu Avr 20, 2006 7:05 pm
Localisation: Ile-de-France, qui n'a rien d'une île...

Messagede Fred34 » Ven Juin 02, 2006 8:39 am

Depuis que j'ai lu le livre, cela fait plusieurs reportages que je vois qui traite de sujets abordés dans le bouquin.
encore ce matin, sur le site internet du monde cet article
Le Monde.fr a écrit:
George Orwell imaginait son Big Brother bardé de caméras. Mais c'est un autre espion, presque invisible, qui s'apprête à  envahir notre vie quotidienne. Etape marquante, le 22 mai, la généralisation du passe sans contact Navigo destiné à  remplacer les Cartes orange a consacré l'entrée des puces radio dans la poche des Franciliens. Chacun de leurs voyages sera, désormais, répertorié et identifié. Les entreprises ASK et Axalta, qui fabriquent les Navigo, tablent sur la production de 4,5 millions d'unités d'ici à  2007.

Cliquez ici !
Au coeur du passe sans contact, une puce électronique munie d'une antenne. Rien de plus, en apparence. Mais le système Navigo intègre également des ordinateurs et des bases de données. Pour lutter contre la fraude, les informations sur chaque voyageur seront conservées un certain temps. Anodin et pratique, Navigo marque en fait l'entrée dans un nouvel univers constellé de puces communicantes. En perspective, la surveillance permanente de chacun des gestes des citoyens grâce aux objets transformés en mouchards.

La technologie est prête. Elle se nomme "identification par radiofréquence" (radio frequency identification ou RFID en anglais) et se présente, le plus souvent, sous la forme d'étiquettes adhésives, les tags, intégrant puce et antenne. L'ensemble peut être incorporé dans pratiquement tous les objets : automobiles, appareils électroniques, vêtements, livres, ameublement, jouets, emballages alimentaires... Même dans le papier à  lettre. Un tag RFID n'a pas grand-chose de commun avec le code-barres, qu'il remplace officiellement. Il s'agit en fait d'un minuscule ordinateur communicant, d'une puissance équivalente à  celle des PC produits en 1985.

Ces performances étendent les fonctions des puces radio bien au-delà  de la simple identification. "Elles peuvent collecter des informations provenant de différents capteurs, explique Marc de Fréminville, responsable des ventes de solutions RFID en Europe du Sud-Ouest chez IBM France. Cela peut améliorer, par exemple, la traçabilité alimentaire grâce à  la création d'un historique des températures de chaque produit et l'émission d'une alerte en cas de dépassement de certains seuils." Il envisage même des "pluies de microcapteurs" largués sur des zones géographiques sensibles. "Les puces communiqueront entre elles et avec des bornes d'interconnexion, qui analyseront, par exemple, les informations de température et d'humidité recueillies", indique-t-il. Des alertes aux incendies comme aux inondations pourraient ainsi provenir du terrain lui-même, en économisant les observations aériennes. Lors d'un récent congrès, le cas du marché aux fleurs d'Amsterdam a été évoqué. Là , des dizaines de milliers de bacs à  fleurs doivent être localisés et surveillés en permanence afin de garantir la qualité des produits.

Les tags RFID se répartissent en deux grandes familles : les passifs et les actifs. Toutes deux émettent et reçoivent de l'information, et leur mémoire est modifiable à  distance. Les tags passifs, privés de source d'énergie propre, sont activés par le champ électromagnétique généré par les appareils de lecture. Ainsi, leur distance de communication reste limitée de quelques centimètres à  quelques mètres. Les tags actifs, eux, disposent d'une batterie intégrée qui augmente leur portée jusqu'à  quelques dizaines, voire quelques centaines de mètres. Le fabricant anglais de plaques minéralogiques Hills Numberplates, qui les a logés dans ses e-Plates, a montré que l'identification des automobiles fonctionne alors jusqu'à  320 km/h à  une distance de 100 mètres. Et plusieurs voitures peuvent être reconnues simultanément...

Certes, les puces radio n'aiment pas le contact avec le métal et le liquide. Mais cela ne freinera guère les applications, déjà  innombrables, des tags passifs. France Télécom estime que, dès aujourd'hui, "13 milliards de machines en Europe ont la possibilité de communiquer entre elles". Marc de Fréminville révèle le véritable moteur du développement des puces radio. "En 2005, les étiquettes passives coûtaient entre 17 et 20 cents de dollar. Cette année, elles coûteront moins de 10 cents, soit environ 8 centimes d'euro." Les projections des cabinets d'analyse intègrent les effets de cette baisse rapide des prix.

IDTechEX a estimé, en décembre 2005, à  2,4 milliards le nombre de puces RFID mises en service depuis leur invention, qui remonte, en fait, à  soixante ans. Dès 1944, les avions étaient identifiés par radiofréquences. Une seconde étude, publiée en janvier, estime que les ventes mondiales passeront de 600 millions d'unités en 2005 à  1,3 milliard en 2006 et 485 milliards en 2016... Au cours des dix prochaines années, quelque 1 400 milliards de puces RFID devraient ainsi être commercialisées.

Une telle invasion n'ira pas sans réactions. Déjà , les premières expériences d'introduction massive de puces radio dans les produits de grande consommation ont rencontré de violents rejets. Caspian, une association de consommateurs créée par Katherine Albrecht, dénonce ainsi le "pistage de tout, partout" avec le slogan : "Big Brother est-il dans votre chariot d'alimentation ?" En 2003, Caspian s'est mobilisée contre le projet de Gillette expérimenté à  Cambridge par la chaîne de distribution anglaise Tesco pour lutter contre le vol des lames de rasoir Mach3. Selon le quotidien The Guardian, un tag RFID déclenchait la prise d'une photo du client lorsqu'il saisissait un paquet de lames sur le présentoir. A la caisse, une seconde prise de vue permettait, en la comparant avec la première, de vérifier l'identité de l'acheteur. Gillette aurait commandé, à  l'époque, 500 millions de tags à  l'entreprise Alien Technology. Après l'appel au boycottage du fabricant de rasoirs par Caspian, Gillette renonçait, pour au moins dix ans, aux tags RFID dans les produits eux-mêmes, les réservant aux palettes et cartons.

Cette expérience ne semble pas décourager le géant américain de la distribution Wal-Mart, qui a "incité" 130 de ses 61 000 fournisseurs américains à  équiper leurs produits d'étiquettes RFID en janvier 2005. Cette année, 200 nouveaux fournisseurs ont dû adopter les puces radio et 300 doivent les rejoindre en janvier 2007. Sur son site, le distributeur explique que les consommateurs bénéficieront d'une meilleure disponibilité des produits grâce aux tags RFID. S'engageant à  protéger leur vie privée en ne recueillant aucune information sur eux, il ajoute : "Cependant, le choix de conserver le tag ou de le jeter après votre achat vous revient entièrement."

Le consommateur utilisera-t-il cette possibilité ? Lui sera-t-elle clairement expliquée ? Lors du Salon Traçabilité 2006, qui s'est tenu à  Paris du 24 au 26 janvier, une étude réalisée par GS1 France sur "la perception de la traçabilité chez le consommateur final" montre que cette notion reste fortement associée... à  la crise de la vache folle. Le sondage révèle une forte association entre traçabilité et qualité des produits. Seuls 29 % des sondés trouvent la traçabilité des personnes "vraiment effrayante", contre 51 % qui considèrent qu'elle "présente certains avantages" mais "qu'elle doit être contrôlée".

Malgré ce terrain favorable, tous les industriels des puces RFID se disent concernés par la question de la protection de la vie privée. Leur réponse à  ce problème tient essentiellement dans la possibilité de destruction des tags grâce à  une commande "kill", un ordre d'autodestruction qui les rend inactifs. L'utilisateur préserve alors son intimité mais perd tous les profits associés aux tags RFID : authentification, garantie, service après-vente, maintenance... Mais STMicroelectronics dit pouvoir réduire la portée de la puce radio sans la tuer... Elle n'est alors plus lisible qu'au contact du lecteur.

Confiantes dans la tolérance du public, les grandes entreprises fourbissent leurs applications des tags RFID. Agence bancaire ou cabinet médical, tels sont les décors choisis par l'opérateur de télécoms anglais BT, dans son centre de recherche d'Adastral Park, près d'Ipswich, pour démontrer à  ses clients les possibilités des systèmes offerts. Ainsi l'Agile Bank reconnaît instantanément le client grâce à  la puce incorporée à  sa carte bancaire. "Les employés de la banque connaissent aussitôt l'état du compte du client ou la date de sa dernière réclamation", indique Peter Richards, chef des solutions pour le marketing et l'industrie financière chez BT.

La démonstration médicale est encore plus spectaculaire. Rob Mayhew, directeur des équipements clients de BT, y présente une chaîne complète. Les puces radio identifient aussi bien le malade que les prescriptions et permettent d'accéder au dossier médical. Elles évitent toute erreur d'administration des médicaments tout en gérant le stock chez le pharmacien et même l'alimentation de ce dernier par le laboratoire...

Le laboratoire pharmaceutique américain Pfizer, de son côté, lutte déjà  contre la contrefaçon en intégrant une puce RFID dans la tête de chaque flacon de Viagra. "L'ouverture casse le tag pour éviter toute réutilisation", explique Guiseppe Zaccaria, chez Tagsys, société française qui fournit à  Pfizer les tags pour Viagra. Quant à  IBM, elle a été victime du trop grand succès auprès de ses clients d'une publicité dans laquelle le conducteur d'un camion égaré explique à  son collègue pourquoi leur erreur a été repérée par leur société. Un rien désabusé, il conclut : "Les colis savaient qu'on était perdus..."


c'est à  se demandé si le livre n'a pas participé ç une prise de conscience
Avatar de l’utilisateur
Fred34
Officer
Officer
 
Messages: 35
Inscription: Lun Jan 09, 2006 7:35 pm
Localisation: COUDDES (41)

Messagede Lazie » Ven Juin 02, 2006 8:51 am

Ou qu'il est bien documenté ...
Lazie
Department of Defense
Department of Defense
 
Messages: 9722
Inscription: Ven Mai 06, 2005 5:59 pm

Messagede Babydoll2510 » Ven Juin 02, 2006 9:24 am

aussi mon copain m'a dit l'autre jour qu'il a vu une émission où ils parlaient des coincidences "Lincoln- Kennedy" !
on en parle de plus en plus en ce moment c'est clair !
Avatar de l’utilisateur
Babydoll2510
Sergeant
Sergeant
 
Messages: 246
Inscription: Jeu Mar 30, 2006 12:24 pm

Messagede Stef » Ven Juin 02, 2006 1:30 pm

Pourtant c'est pas nouveau parce que j'avais commencé à  en parler à  mon père de ces coincidences et il m'a dit "Ah oui c'est connu, ils en ont trouvé plein" alors que j'ai découvert ça avec le livre.
Ceci dit ça risque de devenir un sujet à  la mode.

Sinon, pour répondre au sujet, ma paranoà¯a est très limitée et se trouverait plus dans mon quotidien. Parce que les infos, tout ça, je les regarde et les digère assez rapidement.


Par contre si vous pouviez arrêter de me traquer tous là , je veux pas mourir tout de suite moi, pourquoi vous voulez me tuer, j'ai rien fait c'est pas moi, mais arrêteeeeeeeeez.....
La pierre tombe sur l'oeuf: tant pis pour l'oeuf.
L'oeuf tombe sur la pierre: tant pis pour l'oeuf.
Avatar de l’utilisateur
Stef
Admin
Admin
 
Messages: 3711
Inscription: Mar Fév 21, 2006 2:20 pm
Localisation: Val d'oise

Messagede snake » Sam Juin 03, 2006 12:36 am

D_J a écrit:niko n'est pas " pa rano " mais " raoui " :mrgreen:



nan mais en fait j'avais compris un peu plus tard tout seul en mangeant

mais c'est nul :P
Avatar de l’utilisateur
snake
Barbie pétasse
 
Messages: 1725
Inscription: Lun Sep 12, 2005 7:18 pm
Localisation: Yvelines

Messagede D_J » Sam Juin 03, 2006 12:39 am

:mrgreen: Oui, d'ailleurs je lui ai décerné la coupe du number one !
" Les deux plus grandes inventions de l'homme : Le lit et la bombe atomique. Le premier fait tout oublier, le deuxième fait tout disparaître." Bukowski.
Avatar de l’utilisateur
D_J
Sergeant
Sergeant
 
Messages: 267
Inscription: Mar Mai 10, 2005 5:06 pm
Localisation: Dans my chambre.

Messagede knelle372 » Lun Juin 12, 2006 3:13 pm

Parano moi????

Certainement un peu, mais je pense qu'à  partir du moment où en est conscient, on ne l'ai plus tant que ça...

Le principal c'est d'être conscient de ce qui se passe... je ne parle pas au niveau mondial... pas besoin de ça...
Suffit de voir comment ça se passe au boulot (pour ceux qui bossent ça m'intéresse votre avis d'ailleurs), c'est un peu comme dans les Arcanes, mais dans un microcosme...
On sait tout sur nous, on nous surveille, on utilise ces infos... et on nous balade régulièrement... nos patrons jouent un peu (ou beaucoup) avec nous... pourquoi pas à  un niveau planétaire...

On ne nous dit que ce qu'on veut bien nous dire...
Attendez les 8ème de finale de la Coupe du Monde et vous verrez : plus de morts, plus de guerre, plus de chômage... on devrait être en Coupe du monde de football toute l'année!
Avatar de l’utilisateur
knelle372
Sergeant
Sergeant
 
Messages: 105
Inscription: Dim Juin 11, 2006 12:42 am
Localisation: Aux Trois Balais

Messagede snake » Mar Juin 13, 2006 10:17 am

knelle372 a écrit:Parano moi????

Certainement un peu, mais je pense qu'à  partir du moment où en est conscient, on ne l'ai plus tant que ça...




oué c'est pas faux
Avatar de l’utilisateur
snake
Barbie pétasse
 
Messages: 1725
Inscription: Lun Sep 12, 2005 7:18 pm
Localisation: Yvelines

Messagede manoulette » Mer Juin 28, 2006 7:48 pm

Je ne suis pas si parano que ca, je pense.Sur le coup j'ai eu un peu de mal a digere toute les infos que MC nous devoilait,mais bon, c'est la vie et malheuresement on ne peut pas faire grand chose.Par contre, en ce moment je suis en angleterre et j'ai ete frapper par une chose.Il y a des cameras de surveillance partout, mais VRAIMENT partout.Meme aux arrets de bus, et aussi DANS les bus.J'ai hallucinait qd j'ai vu ca.
Moi qui croiyait que seuls les americains etaients paranos...
Avatar de l’utilisateur
manoulette
Sergeant
Sergeant
 
Messages: 155
Inscription: Ven Mai 05, 2006 11:02 pm
Localisation: village paumé au fin fond de la moselle

Messagede Noangel » Jeu Juin 29, 2006 5:37 pm

manoulette a écrit: et aussi DANS les bus.


Nos bus aussi sont équipés de camera :roll:
Noangel
Captain
Captain
 
Messages: 904
Inscription: Jeu Mar 09, 2006 8:45 pm
Localisation: Paris

Messagede manoulette » Jeu Juin 29, 2006 5:46 pm

Ah bon????
Pourtant je n'en ai vu aucunes...
Avatar de l’utilisateur
manoulette
Sergeant
Sergeant
 
Messages: 155
Inscription: Ven Mai 05, 2006 11:02 pm
Localisation: village paumé au fin fond de la moselle

Messagede Noangel » Jeu Juin 29, 2006 6:10 pm

Si yen a dans la cabine du chauffeur et deux trois dans le bus même... Ya même un panneau des fois qui dit "souriez vous êtes filmé!" :wink:
Noangel
Captain
Captain
 
Messages: 904
Inscription: Jeu Mar 09, 2006 8:45 pm
Localisation: Paris

PrécédenteSuivante

Retourner vers Les Arcanes du Chaos

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité