Critiques et Analyses *Attention Spoilers*

La suite de "La Conjuration Primitive" et "La Patience du Diable"

Modérateur: Les Modos

Critiques et Analyses *Attention Spoilers*

Messagede damshm » Mar Nov 07, 2017 4:41 pm

Plus qu'un jour avant la sortie du roman, le moment de créer le topic pour les avis et les commentaires.

Pour rappel, merci d'utiliser les balises [spoiler] si vous parlez d'éléments importants du roman, par égards pour ceux n'ayant pas fini la lecture ;)
Le modo ne flood pas, il anime !
Avatar de l’utilisateur
damshm
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 14003
Inscription: Mar Sep 29, 2009 6:28 am
Localisation: Région parisienne

Re: Critiques et Analyses *Attention Spoilers*

Messagede damshm » Mer Nov 08, 2017 7:17 am

Jour de sortie, je poste donc ma critique ;)


Disons-le d’emblée, Maxime signe ici un superbe roman, à la fois proche et différents de ses précédents thrillers.
Si l’on retrouve un certain nombre de repères habituels (le Mal, les tueurs en série, la description si particulière des scènes, le profiling – trop peu présent dans la Patience du Diable - ou encore la précision factuelle), Maxime a néanmoins su sortir de certains thèmes trop répétés dans « la Patience du Diable », comme l’évolution de l’Homme vers le Mal, pour s’orienter sur un autre type de Mal : le terrorisme.

Cette évolution, a priori légère, permet en réalité de lancer des réflexions inédites de l’auteur, nous obligeant par la même occasion à nous interroger avec lui sur ce Mal, ses origines, ses solutions. Cela apporte un vrai vent de fraicheur au livre et à l’œuvre de Maxime, tout en restant pour le lecteur à la fois accessible (le sujet étant malheureusement fréquemment abordé ces dernières années) et ludique (car si nous en entendons énormément parler tous les jours, qu’en connaissons nous vraiment ?).

Sur ce dernier aspect, on ressent le soin apporté à défricher les origines du Mal, à l’isoler de la religion simple prétexte. Cela passe par quelques dialogues en forme de « leçon théorique » sur les différentes branches de l’Islam, les croyances, le contexte géopolitique, etc., afin de replacer au mieux les éléments de contexte, bases indispensables à la réflexion souhaitée par le livre.
Ce livre apprend beaucoup, et force à la réflexion autour des sujets abordés. S’il n’y a pas (ou je suis passé à côté) de fin cachée ou de niveaux de lecture variés, la réflexion est ici plus sociétale, sur le monde qui nous entoure, ses failles et ses espoirs.

Ces notions de contexte sont mises en application dans les chapitres
Spoiler :
consacrés au Djinn. Malgré ses desseins terrifiants, on se lie au parcours de cet homme et de son parcours, cheminement l’entrainant toujours plus vers une soif de vengeance. Ce personnage impose une humanité forte malgré ses projets, et les chapitres dans l’esprit de ce personnage ont été parmi mes préférés, permettant de voir l’Homme derrière le terroriste.
Ce personnage pose aussi la question de la motivation, la préparation des terroristes. On sait qu’un certain nombre d’attentats ont été déjoués, ou finalement très peu mortifères, du fait de l’incompétence ou la stupidité des auteurs. Quelle aurait été la situation si tous avaient les connaissances ou les capacités de Djinn ?


Comme toujours, Maxime a pris soin de détailler le plus précisément possible les aspects techniques du roman, que ce soit les techniques d’investigation, la complexité de notre système policier et judiciaire (que d’abréviations !), ses contraintes financières, légales ou temporelles (connues des terroristes), ou encore les avancées scientifiques et informatiques passées ou à venir. On sent une fois de plus toute la recherche faite pour toujours être au plus près de la réalité, quitte à casser quelques mythes, notamment sur la DGSI et ses moyens. :roll:

Cette dernière est pour moi l’un des réels points forts de ce livre, en cela qu’elle en amène l’une des deux grandes réflexions qui sont imposées à moi à la lecture du livre :
Spoiler :
Qu’est-ce qui est acceptable ?
C’est une question récurrente, revenant à chaque nouvel état d’urgence ou nouvelle loi jugée liberticide, mais voir les membres de la DGSI « en action » la repose à nouveau.
Est-il acceptable d’être plus surveillé, épié, et que toutes nos métadonnées soient aspirées et analysées ? Est-ce normal que les membres de la DGSI aient toute latitude à définir s’ils tolèrent ou non des actes ? Qu’ils puissent menacer des sources ? Qu’ils jouent à contrôler des flammes pour éviter un incendie, quitte à ce qu’elles finissent par brûler quelqu’un ?
Toutes ces questions d’équilibre, de gestion des risques, et surtout d’éthique, sont pour moi l’un des points forts du livre et un réel axe de réflexion.


Sur le rythme, le roman commence assez lentement je trouve (exception faite des trois premiers chapitres) avant d’accélérer petit à petit pour un final haletant.
Spoiler :
Les trois premiers chapitres disposent eux d’un rythme très rapide, oppressant, tant la situation de Ludivine y est tendue. Le premier chapitre m’a époustouflé dans sa construction, toute l’euphorie des premiers paragraphes s’écroulant en fin de chapitre par la dure réalité de la situation de notre héroïne. Cela est encore plus renforcé par le fait que l’on ignore encore à cet instant (même s’il y a peu de doutes) que la femme en question est Ludivine.
Puis le rythme ralentit avec les flashbacks, qui font que comme dans la Conjuration Primitive, on prend l’enquête en cours, même si chaque étape est ici détaillée dans les conditions du direct. La vraie rupture se fait selon moi une fois que l’on aborde l’enlèvement de Ludivine, puis la partie purement axée sur le terrorisme. L’urgence des situations opère, et les pages défilent à une vitesse folle.
L’utilisation du flashback m’a bien plu ici car elle apporte justement ce rythme de départ, et cette interrogation sur le cheminement ayant entrainé cette situation. Débuter par le début chronologique aurait signifier débuter par les chapitres les plus lents. Les retours permettent ici de déjà instaurer la tension en tout début de livre.
La fin est une boucle d’espoirs, de joies et de désillusions comme rarement j’en ai lu, et la description du rassemblement place de la République, avec tous les souvenirs et émotions que cela implique, m’a littéralement filé des frissons.



J’ai néanmoins eu quelques regrets à la lecture de ce livre :
Spoiler :
- Le sort réservé à Ludivine.
Alors qu’elle était détestable dans la Patience du Diable, elle est ici adorable, posée, altruiste. Ca mort est ici un moment fort, dur, intense, et triste alors que je n’attendais que ça dans le tome précédent. Alors qu’elle l’aurait tant mérité quelques mois plus tôt, elle meurt ici sans y être pour rien. Ca fait surtout un magnifique parallèle avec le destin d’Alexis dans la Conjuration Primitive, et j’ai reposé le bouquin en me disant « oh non, il l’a refait ! », un sourire aux lèvres.
Sauf que non. Ce n’est qu’un rêve. Je trouve dommage de ne pas avoir été au bout de l’idée, et surtout de passer par un cauchemar, technique trop souvent vue. Mais bon, au moins on aura le droit aux retrouvailles avec Joshua comme ça, ça aurait plus difficile si elle était morte.
J’ai à nouveau eu ce sentiment après le réveil de Marc à l’hôpital, où j’aurais aimé découvrir la réaction de Ludivine. Au-delà de l’aspect « maudite » avec la mort de ses deux amants (Alexis et Marc), l’impact aurait été d’autant plus fort que c’est elle qui l’aurait tué en le prévenant de la présence de Djinn et le forçant à sauver le président.
Pour ces « non-morts », Maxime se justifie dans les remerciements, la raison s’explique, mais je n’ai jamais été trop friand des fins à la feel-good.

- Le tueur aux serflexs m’a semblé assez plat, sans charisme, transparent. Mais cette sensation était contrebalancée par le fait qu’heureusement tous les tueurs ne sont pas des génies du Mal.
Surtout, il était contrebalancé par Djinn, lui très charismatique, implacable.

- J’ai trouvé que le chapitre où Djinn rencontre tous les terroristes dans le garage donnait beaucoup trop d’informations sur la suite des événements. Dans leurs échanges, on découvre les prénoms de plusieurs terroristes ainsi que leurs rôles respectifs.
Par la suite, quand Moussa annonce qu’Ahmed était le TZ, on sait déjà que ce n’était pas le cas et que d’autres actes vont suivre. Idem suite à l’arrestation sur la place de la République, où le terroriste (dont j’ai oublié le prénom) est de ceux à qui Djinn parlait dans le garage. Du coup, on savait que TZ était toujours dans la nature.

- Enfin, et c’est surement là le plus gênant, je trouve étrange que ce soit Ludivine qui fasse le lien entre le mort défiguré et Nader Ensour.
Frosnot lui fait parvenir le fichier tranquillement, lui explique qu’il a essayé plusieurs pilosité, etc., mais lui ne fait jamais le lien a priori évident (vu le temps de réaction de Ludivine en ouvrant le mail) entre ce visage et le héros qui passe en boucle depuis plusieurs jours sur les chaines d’info.


Malgré ces quelques points, j’ai beaucoup aimé ce livre. Quel plaisir de retrouver les thrillers de Maxime après trois ans et demi d’absence pour le genre.
Alors que la Patience du Diable m’avait semblé ne pas apporter grand-chose à l’œuvre, de par sa répétition avec les romans précédents, ce livre apporte un vrai renouveau dans la continuité.
Prenant, haletant, poussant à la réflexion, il se place facilement devant ce second tome des aventures de Ludivine, même si la Conjuration Primitive reste pour moi le meilleur des trois, et
Spoiler :
j’attends désormais avec impatience la suite des histoires de notre héroïne… avec Joshua ?! :roll:



Et juste pour finir, une petite question Maxime :
C’est quoi ton problème avec les trains ? :shock:
Non parce que quand même,
Spoiler :
des gens sous le métro dans le premier, un attentat dans un TGV dans le second, et un cadavre sous un train dans le troisième, tu as des actions chez AirFrance pour nous en dégoûter comme ça ? :roll: :mrgreen:
Le modo ne flood pas, il anime !
Avatar de l’utilisateur
damshm
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 14003
Inscription: Mar Sep 29, 2009 6:28 am
Localisation: Région parisienne

Re: Critiques et Analyses *Attention Spoilers*

Messagede Nyx » Lun Nov 13, 2017 4:11 pm

Je l'ai terminé hier, j'ai laissé passer la nuit pour reposer tout ça.

L'appel du néant exploite un sujet très dur, très délicat, d'autant qu'il est d'actualité depuis quelques temps. Le terrorisme est en effet au coeur du récit, d'une manière qui nous touche forcément mais qui nous fait également beaucoup réfléchir. Le récit est construit selon deux points de vue principaux ; l'un est celui du TZ (Terroriste Zéro), l'autre celui de l'enquêtrice, Ludivine. Si j'ai été très heureuse de retrouver Ludivine, qui évolue particulièrement bien dans ce roman, le point de vue du TZ était bien plus intéressant. On ne peut jamais comprendre un individu pareil, ses motivations, ses buts, mais Maxime a tenté de retranscrire toutes les complexités liées à la religion et à l'homme, et c'est réussit.
Il y a beaucoup de dialogues qui peuvent paraître assez longs à première vue, certains sont de vrais pâtés, mais le fond est tellement intéressant et important que les pages défilent à une vitesse incroyable.

Le récit est rapide. Il démarre très rapidement, et le style de Maxime n'y est pas pour rien, dès le premier chapitre il nous fait monter dans un ascenseur émotionnel assez fort. L'enquête en elle-même est pleine d'action et ne ralentit pas vraiment le rythme, mais c'est vraiment au dernier tiers du livre que l'action décolle et nous entraîne jusqu'à la fin, sans possibilité de lâcher le livre.
Les personnages sont fouillés, les détails incroyablement réalistes (nombreuses abréviations, des descriptions parfaites des détails de l'enquête ou encore du matériel technologique, les Services Secrets,...), tout est creusé pour que le récit nous fasse mélanger fiction et réalité.

J'ai beaucoup aimé ce livre, autant que la Conju que j'avais adoré aussi. Merci à vous Maxime pour votre talent, car malgré le sujet extrêmement difficile et douloureux, vous avez réussit à me transporter et à me faire passer un très bon moment, accompagné par la gendarmerie et toutes les techniques nécessaires pour résoudre de telles affaires... C'est passionnant, vous êtes un passionné qui parvient à transmettre toujours un peu plus votre passion !
Un bel hommage à nos forces de l'ordre, ainsi qu'à l'Homme.
"Parce que le ciel c'est ça : les coulisses infinies de notre vie terrestre, l'écho quotidien de nos limites."
Avatar de l’utilisateur
Nyx
Inspector
Inspector
 
Messages: 1318
Inscription: Sam Oct 19, 2013 10:53 pm
Localisation: Dans les limbes !

Re: Critiques et Analyses *Attention Spoilers*

Messagede Melania » Dim Nov 19, 2017 1:15 pm

L'écriture de Maxime continue de se bonifier avec le temps. Ce roman est vraiment une réussite malgré les petites choses soulignées par Damien.
Quand je l'ai fermé à la fin de ma lecture, j'étais soufflée. Et le lendemain, le livre m'avait fait une telle impression que je m'attendais à voir les gros titres des journaux télévisés relater ce qu'il s'était passer dans le livre.

Je n'ai rien à ajouter à vos commentaires, ils sont vraiment complets. Je suis conquise, une fois de plus.
Mon blog d'écrivain: http://melanie-lemaire.kazeo.com/
Si vous souhaitez suivre mon évolution de jeune écrivain...
Avatar de l’utilisateur
Melania
Captain
Captain
 
Messages: 979
Inscription: Mar Nov 11, 2008 1:38 pm
Localisation: Oise

Re: Critiques et Analyses *Attention Spoilers*

Messagede Def » Dim Nov 19, 2017 6:11 pm

Je l'ai terminé dans le courant de la semaine et c'est pour moi une vraie réussite.

Voici ce qui m'a plu : l'évolution du personnage Ludivine, le côté hyper documenté, l'impression d'avoir appris pas mal de choses sur un sujet dont on a pourtant le sentiment d'avoir fait le tour, les interrogations et réflexions qu'il suscite à la lecture sur l'homme, la religion, les limites de la sécurité intérieure et des lois, notamment vis à vis de la liberté de tout un chacun et enfin l'hyper réalisme des descriptions, des techniques d'enquête, tout est à 100% crédible, c'est millimétré.

Le seul point négatif à la lecture ce sont tous les acronymes, certes cela reflète à quel point notre système de sécurité intérieure est complexe mais pfiouuu je me suis parfois perdue en route...

Spoiler :
J'ai bien flippé de n'avoir aucunement été contrôlée ni pour accéder au TGV ni même durant le voyage lors de ma venue à paris ce weekend... Les derniers chapitres m'ont bouleversée, j'en avais la chair de poule


Spoiler :
J'en ai parlé à Maxime et je l'ai sincèrement remercier pour cela, je ne suis pas du tout fan du happy ending en règle général quand un roman/ film/ série ou autre est noir, pour moi ce n'est pas cohérent. Ici cela ne m'a posé aucun problème, le sujet est terrible mais l'histoire n'est pas noire ni trop sombre et compte tenu du sujet et des souvenirs que cela a pu faire remonter je n'aurais pas supporté de perdre ni Marc ni Ludivine, j'ai plusieurs fois arrêté ma respiration d'ailleurs :mrgreen: A mon sens cela se tient parfaitement, ils sont abîmés et c'est bien suffisant
People think its fun to pretend you’re a monster. Me, I spend my life pretending I’m not.
Avatar de l’utilisateur
Def
Inspector
Inspector
 
Messages: 1007
Inscription: Mer Nov 05, 2008 11:42 pm
Localisation: Rhône-Alpes

Re: Critiques et Analyses *Attention Spoilers*

Messagede tilile » Mar Nov 21, 2017 9:31 am

J'ai fini le livre hier et j'ai ADORE !
Maxime revient aux fondamentaux mais en abordant un angle nouveau, cet aspect du Mal est d'autant plus troublant qu'il nous touche directement au vue des récents événements en France. Sur les derniers chapitre j'avais la boule au ventre tant j'imaginais ce scénario possible.
Ce livre pose une vraie réflexion sur notre société actuelle et sur la radicalisation de certaines personnes qui ont pourtant toujours vécues en France. C'était très intéressant et grâce aux explications sur la situation géopolitique dans les pays du Golfe cela rend le sujet d'autant plus abordable pour un grand nombre de personnes.

Bref un livre prenant, déroutant, dérangeant, plein de mort mais aussi de vie et d'espoir.
A lire !!
"Le coup le plus rusé que le diable ait réussi c'est de convaincre tout le monde qu'il n'existe pas" - Usual suspect
Avatar de l’utilisateur
tilile
Captain
Captain
 
Messages: 984
Inscription: Lun Avr 09, 2007 2:56 pm

Re: Critiques et Analyses *Attention Spoilers*

Messagede taylor » Mer Nov 22, 2017 8:41 pm

Le nouveau thriller de Maxime Chattam était très attendu. Son sujet est très sensible : le terrorisme. Après la série d'attentats qui a frappé la France (Charlie Hebdo, Royal casher, Le Bataclan...), écrire un roman la dessus n'est pas chose facile. On comprend pourquoi l'auteur a pris le temps.

Ludivine Vancker a pansé ses blessures après les évènements de la Patience du diable. Elle a pris conscience que son comportement d'alors était suicidaire et qu'il valait mieux vivre plutot que de se protéger pour éviter de prendre des coups.

Une nouvelle affaire choit sur le bureau de la section de recherches et ses membres sont loin d'imaginer vers quelle horreur elle va les mener.

Durant la première moitié du roman, je me suis demandée dans quelle direction l'auteur allait m'emmener. Le récit, toujours très richement documenté, prend peu à peu de l'épaisseur. Maxime Chattam a pris son temps pour bien planter le décor de son nouveau livre. La description du travail des agents de la DGSI, les nouvelles méthodes d'autopsie ou méthodes scientifiques pour traquer les indices rendent le récit dense, parfois un peu lourd, mais l'ensemble est nécessaire pour ce qu'il va se passer par la suite.

Le travail pour traquer une cellule terroriste est criant de vérité et le lecteur a l'impression de suivre les enqueteurs caméra au poing.

Mais ce roman est aussi un cri d'alarme sur notre monde actuel : la peur véhiculée par les terroristes, les médias, les politiques. Réagissons avant qu'il ne soit trop tard.

Ludivine a une phrase que je trouve juste :
Spoiler :
"vous (les terroristes), vous êtes des dyslexiques religieux".


J'aime de plus en plus les membres de cette brigade, on tremble avec eux et on peut dire qu'on tremble beaucoup (j'ai eu un gros coup de flippe au chapitre 42). Ludivine a beaucoup changé et en mieux. J'espère qu'elle continuera dans cette voie.

L'appel du néant est un thriller ancré dans l'actualité mais pose des questions essentielles que tous devraient se poser. Un très bon cru Chattam une fois encore.
Image
Avatar de l’utilisateur
taylor
ATF
ATF
 
Messages: 4328
Inscription: Jeu Juil 24, 2008 8:58 am
Localisation: Haute Normandie

Re: Critiques et Analyses *Attention Spoilers*

Messagede tilile » Jeu Nov 23, 2017 9:29 am

Dams je rebondit sur un des points faibles du roman que tu as soulevé.
damshm a écrit:
Spoiler :
- J’ai trouvé que le chapitre où Djinn rencontre tous les terroristes dans le garage donnait beaucoup trop d’informations sur la suite des événements. Dans leurs échanges, on découvre les prénoms de plusieurs terroristes ainsi que leurs rôles respectifs.
Par la suite, quand Moussa annonce qu’Ahmed était le TZ, on sait déjà que ce n’était pas le cas et que d’autres actes vont suivre. Idem suite à l’arrestation sur la place de la République, où le terroriste (dont j’ai oublié le prénom) est de ceux à qui Djinn parlait dans le garage. Du coup, on savait que TZ était toujours dans la nature.



Pour ma part cela ne m'a pas génée.
Spoiler :
J'ai même cru que Maxime allait laisser certains terroristes dans la nature, dont le Marco qui s'occupe de l'attentat place de la République. En revanche, pour TZ je suis revenue en arrière car je ne comprenais plus, mais j'ai vite compris qu'il était encore libre.
"Le coup le plus rusé que le diable ait réussi c'est de convaincre tout le monde qu'il n'existe pas" - Usual suspect
Avatar de l’utilisateur
tilile
Captain
Captain
 
Messages: 984
Inscription: Lun Avr 09, 2007 2:56 pm

Re: Critiques et Analyses *Attention Spoilers*

Messagede LA BRAQUE » Mer Nov 29, 2017 4:42 pm

Bon ben moi je dois avouer que je suis déçue :cry:

L'écriture de Maxime Chattam est toujours fluide et agréable à lire. J'apprécie toujours autant les précisions et les explications techniques concernant les différents corps de métiers au service de la justice.

Mais voilà le sujet du livre ne m'a pas du tout emballé !!!
Quand je lis un livre, j'ai envie de m'évader dans un autre univers, me détendre (même en lisant des trucs super sanglants :lol: ) Là vraiment me retrouver plongé au coeur du terrorisme, les explications concernant les réseaux... j'ai eu l'impression de regarder le journal télévisé u les différentes émissions liées à la triste actualité de notre monde.

Je suis peut être un peu dure et insensible à vos yeux, j'ai juste envie de découvrir d'autres histoires quand j'ouvre un roman.

:(
Le bonheur réel n'existe que s'il est partagé
Avatar de l’utilisateur
LA BRAQUE
Inspector
Inspector
 
Messages: 1635
Inscription: Sam Mai 27, 2006 9:08 pm
Localisation: au fin fond de la campagne bretonne

Re: Critiques et Analyses *Attention Spoilers*

Messagede grenouille » Ven Déc 08, 2017 1:23 pm

À mon tour de poster ma critique :

J’ai vraiment apprécié l’ecriture, je trouve qu’elle a changé. Le style est plus fluide.
J’ai adoré découvrir le monde du renseignement français et apprendre les notions qui fondent les bases du terrorisme (difficile de s’y retrouver en écoutant uniquement les infos...).

L’histoire est peut être un peu trop dense. Je n’ai pas vraiment compris le besoin de mettre Ludivine dans la situation de victime. Sans cette partie là du roman et l’aspect serial killer, le roman aurait été tout aussi bon !

Également un peu déçue par la fin :
Spoiler :
j’aurai préféré que l’histoire s’arrete Au niveau de la place de la république sans tout le délire avec le président. C’est un peu trop gros pour moi...


Dans tous les cas j’ai beaucoup apprécié ! (Beaucoup plus que le précédent tome...)
Avatar de l’utilisateur
grenouille
Modératrice
Modératrice
 
Messages: 7615
Inscription: Mar Avr 22, 2008 11:52 am

Re: Critiques et Analyses *Attention Spoilers*

Messagede Hashka » Jeu Jan 11, 2018 5:27 pm

Je suis a la page 310 et
Spoiler :
qu'est ce qu'elle prend cher Ludivine !

J'aime vraiment ce roman, il est très sombre presque au niveau de la promesse des ténèbres.
« Tout ce qui est dans la limite du possible doit être et sera accompli »
Jules Verne
"Les monstres sont réels. Les fantômes aussi. Ils vivent à l'intérieur de nous et parfois ...Ils gagnent."
Stephen King
Avatar de l’utilisateur
Hashka
Lieutenant
Lieutenant
 
Messages: 329
Inscription: Mer Sep 25, 2013 4:26 pm
Localisation: Oregon

Re: Critiques et Analyses *Attention Spoilers*

Messagede grenouille » Sam Jan 13, 2018 7:38 am

Tu nous diras ce que tu as pensé de la fin. Pour moi il y a un virage à 180 degré à un moment ;)
Avatar de l’utilisateur
grenouille
Modératrice
Modératrice
 
Messages: 7615
Inscription: Mar Avr 22, 2008 11:52 am

Re: Critiques et Analyses *Attention Spoilers*

Messagede Hashka » Sam Jan 13, 2018 2:32 pm

Voila la dernière page tournée.
Spoiler :
Ce roman m'a fait flipper d'autant plus que la ligne Paris Montparnasse c'est celle que je prend.
Le roman m'a tenu en haleine tout le long, comme je disais au dessus Lulu prend très cher mais elle n'est pas la seule.
Ce roman nous amène au coeur des cellules terroristes et j'ai vraiment eu le sentiment de suivre de la création jusqu'à l'application du plan.
Je me doutait des deux dernier rebondissement ( les explosifs qui ont soit disant été brûlés dans le camion aurait sauté ce qui aurait été remarqué par la police et le mec qui est sensé tout faire sauter stressait alors que TZ est surentraîné)
C'est vraiment l'un des meilleurs Thriller de Maxime, il est pour moi entre les arcanes du chaos et la promesse des ténèbres.
« Tout ce qui est dans la limite du possible doit être et sera accompli »
Jules Verne
"Les monstres sont réels. Les fantômes aussi. Ils vivent à l'intérieur de nous et parfois ...Ils gagnent."
Stephen King
Avatar de l’utilisateur
Hashka
Lieutenant
Lieutenant
 
Messages: 329
Inscription: Mer Sep 25, 2013 4:26 pm
Localisation: Oregon

Re: Critiques et Analyses *Attention Spoilers*

Messagede lieemi » Mer Mar 28, 2018 7:26 am

Voila! J’ai fini il y a quelques jours l’appel du Néant, et je suis enchantée! Quel plaisir de replonger dans un thriller de Maxime! Alors bien que j’ai trouvé certaines explications un peu longues, je pense qu’elles sont nécessaires à l’histoire donc elles sont bien passées pour moi.
J’ai adoré retrouver Ludivine, et je suis heureuse du changement dans son comportement (merci Faustine! Cfr les remerciements du bouquin.)
Vos analyses et critiques plus haut sont tellement bien exposées que je ne sais pas quoi rajouter.... merci Maxime pour ce livre, un régal!
Et j’ajouterais que Maxime a le don pour nous faire voir les petites choses du quotidien d’une manière différente... après les coquelicots, ce sont les bouillons cubes que je ne regarderai plus jamais de la même façon! :shock:
"Parait que c'est vrai, parait que j'invente, je suis un homme, un ange si ça me chante..." Zazie
Avatar de l’utilisateur
lieemi
Chief of Department
Chief of Department
 
Messages: 2199
Inscription: Dim Nov 16, 2008 9:52 am
Localisation: Au coeur de Bruxelles

Re: Critiques et Analyses *Attention Spoilers*

Messagede dorsi » Mar Juil 10, 2018 7:25 pm

je l'ai fini hier. Un peu mitigée sur ce livre, je n'ai pas détesté mais ce n'est pas un coup de cœur. Je me suis un peu ennuyée. J'ai déja cette impression avec d'autres auteurs qui font beaucoup de recherches pour que le récit soit le plus vrai que possible, l'auteur explique beaucoup de choses mais de ce fait ça alourdit le récit et ça n'apporte pas forcément un plus à l'histoire.
J'ai bien aimé la fin même si peut être too much, ça met un peu d'action.
dorsi
SWAT
SWAT
 
Messages: 5577
Inscription: Mar Mai 13, 2008 3:17 pm

Suivante

Retourner vers L'appel du Néant

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron