drole de fin - SPOILER

Tout ce que le premier opus vous inspire.

Modérateur: Les Modos

drole de fin - SPOILER

Messagede marco9523 » Mer Sep 28, 2005 10:27 am

Bonjour,

Et bien encore une drôle de fin (en ce qui concerne Juliette )
Hop je passe au tome 2 la semaine prochaine juste avant j'ai un autre livre à  lire .
et bien juste pour parler du livre le sang du temps
marco9523
Officer
Officer
 
Messages: 2
Inscription: Mar Juil 26, 2005 10:43 pm
Localisation: Canada ( montreal )

Messagede Manitou » Mer Sep 28, 2005 6:15 pm

Ben elle voulait aller chercher des réponses. Et puis surmonter sa peur. Lui montrer qu'elle était plus forte que tout...
Dommage pour elle mais il n'y aurait sûrement pas eu de suite avec un Brolin "écorché vif".
Avatar de l’utilisateur
Manitou
US Marshal
US Marshal
 
Messages: 3927
Inscription: Ven Sep 16, 2005 5:11 pm
Localisation: Hope British Columbia (Canada)

Messagede Mag » Mer Nov 23, 2005 9:37 am

Ca y est je viens de finir le livre et la fin me rappelle un peu le film « Seven » par le fait qu'il n'y a pas de "happy end", c'est noir, très noir...

Je suis triste pour Juliette et Brolin, ils méritaient d'être heureux et je comprend pas pourquoi Juliette, malgré son désir de clôturer cette histoire une bonne fois pour toute en retournant sur les lieux, a pris ce risque avec sa vie...

Sinon j'ai bien aimé le livre dans son ensemble, je ne sais pas encore lequel je préfère avec In Tenebris, j'attends de lire le 3 eme , Maléfices...
Avatar de l’utilisateur
Mag
Lieutenant
Lieutenant
 
Messages: 386
Inscription: Lun Nov 14, 2005 11:47 am
Localisation: là  ou il fait chaud...

Messagede Charlie » Jeu Déc 01, 2005 1:52 pm

Bah moi je trouve que c'est ce qui fait la force du livre, cette fin horrible, j'en avais le coeur serré.
Tant de misérables vies et si peu de suicides !
Avatar de l’utilisateur
Charlie
Officer
Officer
 
Messages: 28
Inscription: Lun Avr 25, 2005 7:44 am
Localisation: derrière un livre !

Messagede b00uh » Lun Déc 12, 2005 5:47 pm

Je crois qu'en effet, si Juliette n'était pas morte, Brolin n'aurait pas eu ce même aspect d'ombre dans les livres suivants, ni ne serait devenu détective privé et donc n'aurait peut être pas rencontré Annabel...Et donc, on n'aurait pas eu notre sublime trilogie !
Alors...c'est un mal pour un bien non ?
On rêve d'un idéal, on le prie, on l'apelle, on le guette, et puis le jour où il se dessine, on decouvre la peur de le vivre, celle de ne pas être à  la hauteur de ses propres rêves, celle encore de les marier à  une réalité dont on devient responsable.
Avatar de l’utilisateur
b00uh
Officer
Officer
 
Messages: 26
Inscription: Lun Déc 12, 2005 12:14 am
Localisation: Roubaix...(Ouais bon j'en suis pas fiere non plus)

^^

Messagede kordmo » Dim Déc 25, 2005 5:23 pm

En effet Juliette est retournée chez Leland Beaumont pour exorciser ses peurs une fois pour toutes, revenir au commencement, déterrer les racines du mal...
kordmo
Officer
Officer
 
Messages: 3
Inscription: Dim Déc 25, 2005 5:18 pm

Messagede Pandora » Sam Déc 31, 2005 3:20 am

J'ai été quelque peu bluffée par la fin de L'âme du mal, je m'y attendais un peu mais sans vouloir y croire.
Certes elle est horrible, ils méritaient de mieux se connaître, mais d'un autre côté, une "happy end" aurait sûrement catalogué Brolin comme "l'inspecteur profileur de Portland qui traque les tueurs en série", et pour faire évoluer un personnage, il y a mieux, à  moins de vouloir faire un copy-cat de Kay Scarpetta...
Avatar de l’utilisateur
Pandora
Sergeant
Sergeant
 
Messages: 145
Inscription: Dim Déc 25, 2005 8:54 pm
Localisation: Au pays des Korrigans et du caramel au beurre salé

Messagede Mag » Sam Déc 31, 2005 8:52 am

elle a quand meme eu une fin horrible la pauvre Juliette...
Avatar de l’utilisateur
Mag
Lieutenant
Lieutenant
 
Messages: 386
Inscription: Lun Nov 14, 2005 11:47 am
Localisation: là  ou il fait chaud...

Messagede Pandora » Sam Déc 31, 2005 5:05 pm

Bien sûr que sa fin fut horrible, c'est indéniable ! Et si elle n'a pas écouté les recommandations de Brolin, c'était justement pour exorciser ses propres démons, savoir qui se cachait derrière le fantôme de Portland, et l'affronter pour lui montrer qu'elle avait fait le deuil de ce qui lui était arrivé un an plus tôt, pour pouvoir enfin vivre normalement... elle n'y est pas parvenue, tout le monde ici le sait, mais c'était un peu une fin "logique" après réflexion.
Avatar de l’utilisateur
Pandora
Sergeant
Sergeant
 
Messages: 145
Inscription: Dim Déc 25, 2005 8:54 pm
Localisation: Au pays des Korrigans et du caramel au beurre salé

Messagede Théa » Ven Jan 06, 2006 6:08 pm

C'est vrai que cetait logique, comme le dit MC sur son son site, Juliette a en quelques sorte signé son arret de mort en s'asseyant devant son ordinateur pour chatter avec oberon... :roll:
etre la victime rescapee dun tueur en serie laisse irremediablement des marques, et la mort etait sans doute son seul echappatoir.
Elle aurait peut être pu sen sortir, mais pas en restant a Portland. Pas en reprenant sa vie la ou elle setait arretee avant lepisode Leland Beaumont.
Pour preuve : Juliette est totalement bouleversee en assistant une deuxieme fois au cours de psycho sur le syndrome de Stockolm. Je ne sais pas mais moi je ne pourrais sans doute pas tout oublier ainsi... vivre dans la même maison, aller chez mon amie ou sest passe lenlevement. Bref... tout ca pour dire que meme si cetait effectivement gros comme une maison... on sy attache a juliette et on ne veu pas penser que lauteur osera, non pas se debarasser, mais se separer d'elle. :cry:
"La vie c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber !"
Avatar de l’utilisateur
Théa
Sergeant
Sergeant
 
Messages: 240
Inscription: Mer Jan 04, 2006 5:06 pm
Localisation: Strasbourg

Messagede gavroche » Dim Jan 22, 2006 9:04 pm

Moi après avoir lu la fin je me suis juste dit que tout ce que l'auteur nous racontait sur Juliette, sa personnalité, ses reves, son passé... bref toute cette description était d'un seul coup rendu aussi absurde et futile qu'une vie humaine qui trouve la mort.
Pour le coup oui je trouve la fin terriblement noire.
Avatar de l’utilisateur
gavroche
Sergeant
Sergeant
 
Messages: 50
Inscription: Dim Jan 22, 2006 8:59 pm

Messagede Winslow » Ven Fév 03, 2006 9:05 pm

Je trouve aussi la fin très noire et horriblement dure. J'ai relu les lignes précédent "Son sang se répandait abondamment sur son pull par le trou béant de sa gorge ouverte" pleins de fois, voir si j'avais oublié un détail, quelque chose qui rendait possible la survie de Juliette. Ensuite j'ai lu les lignes suivantes, et j'ai vu que Juliette était morte. Difficile à  accepter car je m'étais attachée et indentifiée à  elle. :cry:

En quelques lignes, Juliette disparut. Il fallait qu'elle retourne chez son boureau pour exorciser ses démons. Si elle serait rester chez elle à  attendre des nouvelles de l'enquête, elle serait en vie certes, mais je ne pense pas que ses cauchemars et ses peurs se seraient appaiser. Je ne porte aucun jugement sur son choix, je pense qu'elle a fait ce qu'elle croyait le mieux pour elle, tout sachant pertinament les risques que cela comportait.

La fin est aussi difficile pour Brolin, parce qu'il n'est plus le même à  la suite de cet événment, même si je ne regrette absolument pas son changement.

Malgré que la fin soit dure, je crois qu'elle était nécessaire, on a découvert un autre Brolin et rencontré Annabel :D .
Avatar de l’utilisateur
Winslow
Lieutenant
Lieutenant
 
Messages: 529
Inscription: Sam Jan 28, 2006 8:55 pm

Messagede starter » Jeu Avr 20, 2006 8:42 pm

Je n'ai pas trouvé la fin si "dure" que cela. Car Juliette est retourné dans la gueule du loup par un acte volontaire en finir avec sa psychose, trouver son remède tout en sachant la mort possible.
Avatar de l’utilisateur
starter
Inspector
Inspector
 
Messages: 1021
Inscription: Jeu Avr 20, 2006 7:05 pm
Localisation: Ile-de-France, qui n'a rien d'une île...

Messagede Stef » Jeu Avr 20, 2006 8:52 pm

Cette fin surprend, mais c'est tant mieux. En effet, pour le coté psychologique de Brolin, mais même, c'est beaucoup plus original comme ça. Et franchement on est tellement habitué aux happy end que je ne m'y attendais pas du tout à  cette fin.
En tout cas c'est beaucoup plus marquant que de savoir qui est le coupable. :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Stef
Admin
Admin
 
Messages: 3706
Inscription: Mar Fév 21, 2006 2:20 pm
Localisation: Val d'oise

Messagede starter » Jeu Avr 20, 2006 8:57 pm

Tout à  fait juste, de plus cela a permis de créer le talon d'Achille de notre héros
Avatar de l’utilisateur
starter
Inspector
Inspector
 
Messages: 1021
Inscription: Jeu Avr 20, 2006 7:05 pm
Localisation: Ile-de-France, qui n'a rien d'une île...

Suivante

Retourner vers L'Âme du Mal

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron