Les Tueurs en série

Modérateur: Les Modos

Messagede lucas0008 » Mer Déc 20, 2006 3:50 pm

:lol: ben laz, c'est du boulot d'être modo !!!! :P
Avatar de l’utilisateur
lucas0008
Lieutenant
Lieutenant
 
Messages: 437
Inscription: Jeu Oct 19, 2006 8:44 pm

Messagede Lazie » Mer Déc 20, 2006 3:54 pm

Je me passerais de flood comme cadeau, Lucas :evil: allez, sors avant que j'ai du boulot en plus !!!
Lazie
Department of Defense
Department of Defense
 
Messages: 9709
Inscription: Ven Mai 06, 2005 5:59 pm

Messagede la_chouette_cachée » Mer Mar 28, 2007 5:17 pm

C'est vrai que les tueurs en séries nous fasinent tous, qu'on se l'avoue ou non...

Pourquoi? Parce qu'il faut quand même admettre que ca doit être assez excitant de vivre comme on le veut, sans aucune règle à  suivre, en agissant selon sa propre volonté, nos propres désirs..

Je ne dis en aucun cas que tuer est une bonne chose, que ce soit clair, mais cette liberté et cette facon de vivre sans contrainte aucune est assez tentante non?

Et je me suis toujours demandé si les tueurs en série avait un trouble particulier.. Je sais pas trop comment être clair mais, sont ils quelque part, prédestinés dès la naissance à  être tels qu'ils sont? Y aurait-il quelque chose en eux, que l'on aurait encore jamais pu déceler, qui les ferait devenir des meurtriers?

Ou alors est ce que chacun d'entre nous pourrait comme ca, d'un moment à  l'autre, tomber aussi profondément dans le mal?
[...Controlling My Feelings For Too Long...]
Avatar de l’utilisateur
la_chouette_cachée
Sergeant
Sergeant
 
Messages: 246
Inscription: Mar Sep 19, 2006 12:43 pm
Localisation: Nancy

Messagede lucas0008 » Mer Mar 28, 2007 7:45 pm

A mon sens, il y a certains tueurs en série qui ont un trouble au départ et puis il y en a d'autres.
D'autres qui, à  un moment de leur vie, vivent une sorte d'accumulation de souffrance, de tristesse, d'humiliation, de solitude, de haine.... Sentiments qu'ils ne réussissent pas à  évacuer, qui enflent, et qui finissent par emplir tout leur être (un peu comme la Chose dans la trilogie, en tout cas pour moi)
Et à  ce moment là , il peut certainement suffire d'un détail, un jour, pour les faire basculer, pour qu'ils finissent par rejeter tout le bien qu'il y a en eux, peut-être simplement pour cesser de souffrir eux-mêmes.

Et euh...y'a personne intéressé par les gens biens, les origines du bien et tout ça sur le forum ? :lol: :lol:
Avatar de l’utilisateur
lucas0008
Lieutenant
Lieutenant
 
Messages: 437
Inscription: Jeu Oct 19, 2006 8:44 pm

Messagede la_chouette_cachée » Jeu Mar 29, 2007 5:27 pm

Ba disons que le bien est nettement moins interessant et exciatnat que le mal Lucas !! :lol:

Et pourtant, le mal est tellement plus fréquent, et tellement plus facilement réalisable...
[...Controlling My Feelings For Too Long...]
Avatar de l’utilisateur
la_chouette_cachée
Sergeant
Sergeant
 
Messages: 246
Inscription: Mar Sep 19, 2006 12:43 pm
Localisation: Nancy

Messagede Nessie » Jeu Mar 29, 2007 6:18 pm

la chouette, c'est parce qu'on ne fait même plus attention à  ce qui est bien. y'a du bien partout, des gens prêts à  aider les autres, des gens qui vous font un sourire gratuitement....mais malheureusement on se focalise bien plus sur ce qui est mal que sur ce qui est bien. Le bien est très vite oublié...
Avatar de l’utilisateur
Nessie
Modératrice
Modératrice
 
Messages: 17183
Inscription: Ven Juin 16, 2006 6:48 pm
Localisation: dans mon loch

Messagede la_chouette_cachée » Jeu Mar 29, 2007 8:30 pm

Oui c'est vrai... Les êtres humains sont vraiment tordus !! :?
[...Controlling My Feelings For Too Long...]
Avatar de l’utilisateur
la_chouette_cachée
Sergeant
Sergeant
 
Messages: 246
Inscription: Mar Sep 19, 2006 12:43 pm
Localisation: Nancy

Messagede lucas0008 » Jeu Mar 29, 2007 9:54 pm

la_chouette_cachée a écrit:Ba disons que le bien est nettement moins interessant et exciatnat que le mal Lucas !! :lol:

Ah ouais ? :lol:
Perso, y'a rien que je trouve plus excitant que de susciter dans le regard de quelqu'un un ch'tit éclat de joie, de bonheur, de vie tout simplement....

En tout cas, pour moi quand tu dis que la liberté et la façon de vivre sans contraintes des tueurs en série est assez tentante....ba j'suis pas du tout d'accord avec toi....mais si je pars dans un post de trois pages, je risque de me faire lapider à  distance par les modos :lol: et puis...ça va partir complètement en flood et partir sur un débat qui n'aura rien à  voir avec les tueurs en série....alors je vais juste dire qu'à  mon avis, tu peux choisir d'être libre et de vivre sans beaucoup de contraintes...sans être un tueur en série.... :wink:

En tout cas, pour moi, une chose est claire, le plus courant, ce n'est ni le bien ni le mal (dans le sens des tueurs en série) c'est juste l'indifférence.

Et j'suis pas tout à  fait d'accord avec toi ness, quand tu dis que les gens n'accordent plus d'importance au bien.
Est-ce qu'ils n'y accordent plus d'importance ou est-ce que, tout simplement, ils n'y croient plus ?

Franchement si tu choisis le bien, si tu choisis de dire du bien des gens plutôt que du mal, si tu préfères le coeur à  l'argent, au pouvoir, tu seras jugée. Jugée naà¯ve, candide, crédule, trop sentimentale, comme ayant un ch'tit grain de folie. Pire encore, parfois on croira que tu fais ce que tu fais avec une idée derrière la tête, pour obtenir quelquechose, en général de l'argent.
Y'a que toi qui saura que c'est pas vrai :lol: Tu te rendras compte que les gens ne croient plus à  plein de bonnes choses.
Alors le jour où tu seras toute seule, à  entendre continuellement ces choses là , et que tu seras vidée à  force de donner aux autres sans rien recevoir eh bien ce jour là , pense à  te préserver, à  te mettre en retrait pour pouvoir continuer à  assumer ton choix....sinon tu deviendras la personnification de l'amertume :lol: Bref, c'est clair que la solution de facilité c'est le mal :lol:

Et oui, j'ai encore dérivé, encore fait un post hyper long et je :arrow: encore
En tout cas, pour revenir au sujet : les tueurs en série sont méchants, ne faites pas comme eux :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
lucas0008
Lieutenant
Lieutenant
 
Messages: 437
Inscription: Jeu Oct 19, 2006 8:44 pm

Messagede Renji_666 » Ven Mar 30, 2007 12:18 am

lucas0008 a écrit:En tout cas, pour moi quand tu dis que la liberté et la façon de vivre sans contraintes des tueurs en série est assez tentante....ba j'suis pas du tout d'accord avec toi..[....]..alors je vais juste dire qu'à  mon avis, tu peux choisir d'être libre et de vivre sans beaucoup de contraintes...sans être un tueur en série.... :wink:


Ne dit on pas que la liberté des uns s'arrêtent là  où commence celles des autres. Je pense qu'un tueur.... en série ou pas.... "zappe" justement ce dicton. Ma liberté d'abord, celles des autres.... aprés....

lucas0008 a écrit:Et j'suis pas tout à  fait d'accord avec toi ness, quand tu dis que les gens n'accordent plus d'importance au bien.
Est-ce qu'ils n'y accordent plus d'importance ou est-ce que, tout simplement, ils n'y croient plus ?
Franchement si tu choisis le bien, si tu choisis de dire du bien des gens plutôt que du mal, si tu préfères le coeur à  l'argent, au pouvoir, tu seras jugée. Jugée naà¯ve, candide, crédule, trop sentimentale, comme ayant un ch'tit grain de folie. Pire encore, parfois on croira que tu fais ce que tu fais avec une idée derrière la tête, pour obtenir quelquechose, en général de l'argent.
Y'a que toi qui saura que c'est pas vrai :lol: Tu te rendras compte que les gens ne croient plus à  plein de bonnes choses.
Alors le jour où tu seras toute seule, à  entendre continuellement ces choses là , et que tu seras vidée à  force de donner aux autres sans rien recevoir eh bien ce jour là , pense à  te préserver, à  te mettre en retrait pour pouvoir continuer à  assumer ton choix....sinon tu deviendras la personnification de l'amertume :lol: Bref, c'est clair que la solution de facilité c'est le mal :lol:


Je ne pense pas qu'une de ces deux écoles soient la bonne. Pourquoi devoir choisir le bien du mal ???? Je pense ke le plus important, c'est la franchise. Etre franc avec soi-même, avec les autres. On ne peut pas toujours avoir raison et dire ke des bonnes choses.

lucas0008 a écrit:En tout cas, pour revenir au sujet : les tueurs en série sont méchants, ne faites pas comme eux :mrgreen:


Certes mais comment savoir ke tuer, c'est mauvais si personne ne tue ????
"La Beauté passe avant le Génie" Nikola Tesla
Avatar de l’utilisateur
Renji_666
Lieutenant
Lieutenant
 
Messages: 356
Inscription: Lun Mai 29, 2006 11:33 pm
Localisation: Quelque part dans mes ténèbres...

Messagede Ange » Ven Mar 30, 2007 7:32 am

Lucas : même si ton post est long, tu développes des idées intéressantes et c'est agréable de savoir qu'il existe des gens capables d'être bien en voyant l'autre sourire..juste sourire sans rien attendre en retour.
Un peu de douceur dans ce monde de brutes, ça fait pas de mal! :wink:
Avatar de l’utilisateur
Ange
Sergeant
Sergeant
 
Messages: 90
Inscription: Ven Jan 12, 2007 5:44 pm

Messagede Eska » Ven Mar 30, 2007 10:09 am

Un jour je l'espère, l'un de mes films commencera par : "qu'y a-t-il de plus merveilleux que de voir quelqu'un sourire pour le bonheur qu'on lui a apporté?" Même si j'aime aussi me faire plaisir de temps en temps, je dirais que cette phrase résume bien ma philosophie de la vie....C'est pour ça que je me sens toujours appelé par un "ailleurs" un besoin de faire quelque chose de bien et de grand....(en ce moment, c'est le Népal qui m'appelle...:roll:)

A l'inverse, les tueurs en série sont je pense des gens plongés dans une solitude extrême et qui sont devenus à  force égocentriques et égoistes...
Avatar de l’utilisateur
Eska
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 4829
Inscription: Mar Mai 10, 2005 9:56 am
Localisation: 95

Messagede patricia » Ven Mar 30, 2007 12:20 pm

D'accord avec toi Lucas sur bien des points. Ce qui domine dans notre monde aujourd'hui, c'est l'indifférence.
La gentillesse, la vraie, les gens n'y croit plus. Notre société est une jungle !
D'ailleurs, vous avez remarqué, ds les livres ou les films, que les "gentils" qd ils combattent le "mal" s'en prennent plein la tête (a tous les sens du termes) et que le mal s'en sort sans une égratignure ou presque (jusqu'au moment final où il est détruit). Ce qui me fait dire qu'il faut beaucoup plus de constance et de courage pour faire le bien que pour faire le mal.
Et les tueurs en série ds tout ça? OK j'étais hors sujet
Une fois de plus aujourd'hui ! je :arrow:
Avatar de l’utilisateur
patricia
Lieutenant
Lieutenant
 
Messages: 559
Inscription: Mar Juin 20, 2006 11:51 am
Localisation: En errance

Messagede la_chouette_cachée » Ven Mar 30, 2007 5:45 pm

Renji_666 a écrit:Ne dit on pas que la liberté des uns s'arrêtent là  où commence celles des autres. Je pense qu'un tueur.... en série ou pas.... "zappe" justement ce dicton. Ma liberté d'abord, celles des autres.... aprés....


que là  justement, c'est une liberté totale, c'est ca que je voulais dire.. Les serial killers ont une liberté totale, car ils ne ressentent pas de culpabilité, et ca doit être assez fort comme sensation, d'être plus puissant que le monde...

Renji_666 a écrit:Je ne pense pas qu'une de ces deux écoles soient la bonne. Pourquoi devoir choisir le bien du mal ???? Je pense ke le plus important, c'est la franchise. Etre franc avec soi-même, avec les autres. On ne peut pas toujours avoir raison et dire ke des bonnes choses.


Oui c'est vrai, on ne peut pas faire que le bien, sinon comment pourrait on ressentir le bonheur si l'on ne souffrait pas? La franchise, c'est qur que c'est imoortant.. Mais opas toujours nécessaire, ou intelligent je trouve.
Désolé je continue dans le hors sujet je :arrow: aussi !
Dernière édition par la_chouette_cachée le Sam Mar 31, 2007 7:12 pm, édité 1 fois.
[...Controlling My Feelings For Too Long...]
Avatar de l’utilisateur
la_chouette_cachée
Sergeant
Sergeant
 
Messages: 246
Inscription: Mar Sep 19, 2006 12:43 pm
Localisation: Nancy

Messagede lucas0008 » Ven Mar 30, 2007 10:34 pm

Perso, j'suis d'accord avec renji sur l'importance d'être surtout franc avec soi-même. Après c'est sûr qu'il est simpliste de faire uniquement une distinction le bien /le mal...C'est un peu le principe du yin et du yang....Tout être humain a, en lui, les 2. Mais le choix est possible et, me concernant, ma vie n'aurait plus de sens si d'un coup, j'voulais plus défendre ce en quoi je crois...

C'est pareil, il ne peut pas y avoir de moments de bonheur sans moments de souffrance, de moments où tu te sens vraiment aimé sans moments de solitude etc.... C'est un tout... Faut essayer de vivre pleinement...Et si tu vis pleinement tes bonheurs, ben...tu vis aussi pleinement tes souffrances :?

En tout cas, "faire le bien" peut t'amener beaucoup de souffrance, la chouette...
Avatar de l’utilisateur
lucas0008
Lieutenant
Lieutenant
 
Messages: 437
Inscription: Jeu Oct 19, 2006 8:44 pm

Messagede Eska » Ven Mar 30, 2007 11:31 pm

Après tout ce que j'ai pu lire, je pense que la liberté des tueurs en série est une illusion totale....En général, ils nous sont présentés comme des personnes souffrant de pulsions, dans le besoin de faire souffrir...en fait, quels qu'ils soient, je les trouve dépendant (comme pour les fumeurs qui n'arrivent pas à  s'arrêter...) là  c'est pareil....et la liberté n'existe que lorsqu'il y a un choix à  faire (en théorie) ce qui dans leur cas n'est pas possible je pense....du moins, ils peuvent surement arrêter de tuer, mais en général ils sont arrêté de force avant....

Moi je voudrais être un tueur en série....un tueur en série de petits malheurs :roll:
Avatar de l’utilisateur
Eska
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 4829
Inscription: Mar Mai 10, 2005 9:56 am
Localisation: 95

PrécédenteSuivante

Retourner vers LA TRILOGIE DU MAL

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité